Petit-déjeuner au Moulin du Roc – la confiture Au Temps d’Eugénie servie dans un cadre idyllique. © Photo Luc Fauret

Au Temps d’Eugénie

Une certaine idée du bonheur

Dans un domaine en communion avec son environnement, Arnaud et Fabienne Bourgeois développent depuis 2014 une production agricole et un accueil touristique basés sur les atouts locaux.

Plus que centenaire, l’entreprise familiale de confitures a consolidé sa légende avec la découverte, il y a presque un siècle, d’un recueil de recettes ayant appartenu à une cuisinière prénommée Eugénie. La légitimité de la mythique « recette de grand-mère » sert alors de socle au développement de la manufacture, comme aime à la nommer Mathieu Pivaudran, son actuel directeur. Issues des recettes de grands-mères ou renouvelées par la créativité des artisans, les confitures d’Eugénie se retrouvent aujourd’hui sur toutes les tables gourmandes, y compris les plus grandes, comme celle du Moulin du Roc à Champagnac-de-Belair « C’est une fierté de travailler avec un lieu aussi divin », apprécie Mathieu.

Le bien-être au travail comme moteur de la qualité

Si les savoir-faire et la qualité des ingrédients confortent chaque jour la renommée des produits, d’autres caractéristiques moins visibles méritent d’être mises au jour. L’humain est au centre du processus de fabrication, à plusieurs niveaux. « Nous réaffirmons sans faiblir notre volonté conservatoire d’utiliser la main comme outil primordial dans notre façon de travailler », revendique Mathieu. Les séduisants chaudrons en cuivre « à taille humaine » (fabriqués localement par l’entreprise Lagorsse dinandier d’art, voir notre article) prévalent sur l’automatisation, l’authenticité sur la quantité. Mais les méthodes de production ne résument pas toute la philosophie de l’entreprise, où la qualité du « vivre ensemble » est essentielle. « Même si elle s’inspire de la tradition, notre société est dans son siècle et veut inventer son propre modèle sociétal. C’est là qu’est notre principale innovation. » Une garderie parentale est au service des salariés, comme un coach sportif aux programmes individualisés. Tout autant que le goût du fruit, Mathieu Pivaudran n’en doute pas, c’est ce supplément d’âme qui distingue les confitures d’Eugénie.

autempsdeugenie.fr/nos-produits/les-confitures/

Par Hervé Brunaux
© Photo Luc Fauret


Chocolaterie Joseph – Apothéose du goût

La chocolaterie Joseph, devenue en quelques années un des fleurons de la gastronomie périgourdine, continue d’innover, tout en restant fidèle aux recettes qui ont fait sa réputation. Pénétrer dans l’antre d’un chocolatier n’est jamais innocent. L’excitation des...

Le foie gras est éternel

Le Périgord et le foie gras, c’est une histoire d’amour qui a commencé voilà plus de deux siècles. Une crise inédite touche toutefois les acteurs de la filière depuis quelques années. L’épidémie d’influenza aviaire impacte leur façon de travailler et fait flamber les...

Ferme de La Valette

La proximité conquérante Dans un domaine en communion avec son environnement, Arnaud et Fabienne Bourgeois développent depuis 2014 une production agricole et un accueil touristique basés sur les atouts locaux. Les séduisants bâtiments de la ferme de La Valette se...

Le caviar se met à table

En bas (de gauche à droite) : Frédéric Vidal, Joackim Delaunay, Maxime Rouet, Pierre Abram, William Picart, Anthony Ezquerro — En haut (de gauche à droite) : Véronique Besse, Emilie Peyre, Christophe Germain, Axel Juillet, Margaux Impedovo © Photo Luc FauretLe caviar...